Recherche

Avis(s)

Nous avons repris la plupart de nos activités. Toutefois, compte tenu de la situation liée à la COVID-19, nous évaluerons toute nouvelle demande en fonction de son degré d’urgence et de sa date de réception. En procédant ainsi, nous pouvons servir nos clients de manière équitable. Aussi, prenez note que les délais de réponse pourraient être plus longs qu’à l’habitude.

Nous nous excusons des inconvénients que cela pourrait occasionner et vous remercions de votre compréhension. Veuillez consulter notre site Web régulièrement pour obtenir les dernières mises à jour au sujet de nos services.

marteau de moulin


Image - marteau de moulin
Pour © contacter :
Centre d'interprétation du Moulin Bernier
Tous droits réservés.
Nom de l'objet : marteau de moulin
Catégorie de l'objet : Outils et équipement pour les matériaux
Sous-catégorie de l'objet : O&É, maçonnerie et travail de la pierre
Discipline : minoterie
Matériaux : bois
métal
Technique de fabrication : assemblé
taillé
percé
Numéro d'accession : 2003.7
Province d'origine : Québec
Pays d'origine : Canada
Continent d'origine : Amérique du Nord
Municipalité d'utilisation : Courcelles
Province d'utilisation : Québec
Pays d'utilisation : Canada
Culture : canadien
Date de fin de production : 1890 c ?
Période : 4e quart du 19e siècle
Description : Outil formé d'une tête en métal taillée et à bout effilé et d'un manchon de bois.
Commentaires : Au début de la colonie, en Nouvelle-France, être piqueur était un métier distinct comme c'était le cas en Europe. Ceux-ci se faisaient rares car ils devaient faire le tour de tous les moulins banaux des seigneuries. Graduellement, les meuniers ont dû s'improviser piqueur. La tradition s'est maintenue jusque de nos jours. À l'automne, au moment de la récolte des céréales, les cultivateurs après avoir séparé le grain de la paille, ils amènent les poches de graines de céréales au meunier. Rapidement les stries sous la meule tournante et sur le dessus de la meule fixe s'émoussent. Il faut donc tout défaire la moulange pour soulever et faire pivoter grâce à la potence la meule tournante afin de refaire de nouvelles stries. C'est à ce travail que sert le marteau piqueur. Évidemment on en profite pour refaire aussi les stries sur la meule fixe avant, toujours grâce à la potence, de tout rebâtir la moulange.
Fonctions : Piquage des meules du moulin.
Date de début de service : 1890 c ?
Date de fin de service : 2003
Principes de fonctionnement : Le meunier ou le piqueur de meules tapent sur celles-ci avec le marteau piqueur afin de refaire les sillons usés pour bien moudre le grain de céréale.
Hauteur : 3
Longueur : 30
Largeur : 17
Unité de mesure linéaire : cm
Nombre d'objets : 1
Établissement : Centre d'interprétation du Moulin Bernier
Ville de l'établissement : Courcelles
Province de l'établissement : Québec
Site web de l'établissement : http://auxrivesdutemps.com/ 

Coordonnées de cette page web
Date de modification :